ITunes, application de lecteur multimédia numérique créée par Apple en 2001. iTunes a été à la pointe de la révolution de la musique numérique, fournissant un moyen gratuit et convivial de jouer et d’organiser des fichiers musicaux et vidéo numériques. iTunes a été développé comme un travail complet, avec interfaces non standard indépendantes du système d’exploitation hôte (OS), inversant la relation typique matériel / système d’exploitation / application.

Sa bibliothèque et ses fonctionnalités

Les morceaux stockés sur iTunes peuvent être organisés en fonction d’une série d’informations détaillées, ce qui permet à l’utilisateur d’effectuer une recherche sous diverses rubriques, notamment un artiste, un album, une chanson ou un genre. Il contient également des fonctions qui permettent à l’utilisateur de créer diverses listes de lecture, de créer des CD ou d’écouter des chansons récemment ajoutées à la bibliothèque de l’utilisateur. De plus, iTunes diffuse de l’audio en continu à partir d’Internet, et permet aux auditeurs de rester au contact de leurs stations de radio préférées et celles du monde entier.

Compatible avec les systèmes Mac et PC, iTunes est une interface permettant de gérer l’iPod (lecteur MP3) et l’iPhone populaires d’Apple Inc. Depuis ses débuts en tant que bibliothèque musicale numérique, iTunes a développé de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, en 2003, Apple a lancé l’iTunes Store, qui permettait aux utilisateurs d’acheter et de télécharger de la musique sur Internet directement dans leur bibliothèque iTunes.

En quatre ans, le magasin avait vendu plus de 3 milliards de chansons, et trois ans plus tard (début 2010), il a vendu sa 10 milliardième chanson. En plus de la musique, l’iTunes Store propose également des vidéos musicales, des émissions de télévision, des jeux électroniques, des podcasts (émissions transmises par et via des iPod) et des longs métrages à télécharger.

Ses différentes politiques de distribution musicales

Pendant de nombreuses années, Apple avait résisté à la pression de divers éditeurs de disques pour abandonner le prix unique de 0,99 $ par chanson. En avril 2009, Apple a cédé et a commencé à vendre des chansons, généralement de nouvelles versions par des artistes établis, pour un prix élevé.

Dans le même temps, Apple a mis fin à la pratique restrictive consistant à inclure le logiciel de gestion des droits numériques (DRM) dans les chansons téléchargées depuis l’iTunes Store. Cela a permis aux clients de déplacer des chansons achetées vers n’importe quel équipement ou lecteur compatible avec le format de codage AAC d’Apple.

Son service de stockage en ligne-iCloud-

En 2011, Apple a introduit iCloud, un service de cloud computing, dans lequel la musique récemment achetée dans iTunes sur un appareil était automatiquement placée dans iTunes sur les autres appareils d’un utilisateur. Apple a également annoncé iTunes Match, un service dans lequel les utilisateurs pouvaient rester au contact de leurs bibliothèques musicales en les stockant dans iCloud afin de les écouter sur n’importe quel appareil.

À la différence d’autres services de musique de cloud computing, iTunes Match construisait la bibliothèque iCloud d’un utilisateur à partir de chansons déjà présentes sur l’iTunes Store. L’utilisateur ne téléchargeait donc que les chansons non disponibles sur l’iTunes Store.